Extraits d’articles de presse

« La présentation publique de « La cité sans sommeil », version bouffons, a été auréolée de l’ovation d’un public conquis ». «A noter les très belles performances des comédiens interprétant le délateur rebelle (un Bossu qui rappelle le fameux film avec Jean Marais) » … tous deux excellents dans leur rôle respectifs » La Revue Marseillaise, DVDM, 17/05/2010 « La Cité sans Sommeil » Théâtre Toursky.

 

« Samuel Raynaud, n’a cessé au long du spectacle, de captiver un public à l’impressionnante qualité d’écoute »  La Provence, Claude Rivière, 17 aout 2007.  « Le Hammam Dévoilé » Jardin de l’Arianne, Cassis.

« L’assistance est tombée sous le charme des contes de Samuel et des musiques de Pierre et Malik ».

« Délicieuse soirée…le public composé de vacanciers et d’habitués de la bibliothèque s’est laissé entrainer vers les mirages de l’Orient et des dunes Sahariennes par les conteurs et musiciens de Caravane-Kafila » La Provence, Claude Rivière, 11 aout 2007.

 

«L’énergie de l’ensemble bouscule néanmoins le spectateur le plus retord…La réussite doit beaucoup à quelques « piliers »… : Samuel Raynaud joue le rôle d’Oreste avec une tonicité étonnante » Yves Gerbal, La Marseillaise, Yves Gerbal, Janvier 2005  « Electre » au théâtre de l’Athanor.

 

« Sur invitation du Directeur de la maison de la culture M. Ould Ali El Hadi, trois Marseillais en compagnie de la troupe Taca, qui ont rendu un vibrant hommage à Mohia, reviennent cette semaine à Tizi Ouzou, mais cette fois-ci, c’est pour défendre un nouveau projet de théâtre qui rassemble Kabyles et Marseillais... L’histoire met en exergue également la divergence des idées et la diversité dans l’unité. Le public sera régalé de découvrir, en plus des messages d’un récit persan, une collaboration exceptionnelle entre les deux rives de la Méditérrannée. » La Dépêche de Kabilie, Aït Frawsen, 8 aout 2005, Maison de La Culture de Tizi- Ouzou.

 

« C’est fou de voir que l’on peut donner un maximum de soi avec un minimum de moyens » L’Officiel des Loisirs, Christine, Micro Trottoir, 2004 « Electre » théâtre de l‘Athanor.

« C’est une compagnie qui tient bien la route » Officiel des Loisirs, Babette, Micro Trottoir 2004.

 

« J’ai vraiment aimé les acteurs jouent très très bien, leur niveau est impressionnant. »Officiel des Loisirs, Christiane, Janvier 2004 « Antigone ».

« J’aime le mariage des différentes générations sur scène et dans le public. Le mardi, il y a souvent discussions avec les acteurs après les pièces c’est très pédagogique et instructif .Ce soir encore, le spectacle était remarquable »Officiel des Loisirs, Gérard, Janvier 2004 « Antigone ».


webdesign Benjo