J’aime autant jouer devant des publics d’habitués qu’aller à la rencontre de publics novices.
J’ai participé à éveiller le regard des badins sur l’actualité via des interventions de rue ou des représentations de textes du répertoire.

En Algérie de 2004 à 2008, avec la Compagnie T.A.C.A. nous avons mené le projet « Un pont entre deux rives » dont le premier volet était un ensemble d’écrits de Mateï Visniec. Nous avons ensuite  joué une pièce avec des comédiens kabyles dans des universités et à la Maison de la Culture de Tizi-Ouzou, partenaire principal. Nous avons cherché à valoriser la culture maghrébine pour aller au-delà des préjugés, via La Conférence des Oiseaux de Farid Al-Din Attar par Jean-Claude Carrière.

J’aime également jouer des œuvres qui permettent de rire de nos défauts, faiblesses, interactions humaines, situations familiales, de ce que l’on n’avoue pas ou peu dans la vie… Comme Cuisines et Dépendances d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, Les Bons Bourgeois de René de Obaldia, Musée haut, Musée bas de Jean-Michel Ribbes, Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Tartuffe de Molière…


webdesign Benjo